Un documentaire primé sur les raisons pour lesquelles 70 millions de pratiquants du Falun Gong ont été pris pour cibles et menacés d’élimination en Chine.

© Films Swoop 2016

POURQUOI LE FALUN GONG EST-IL PERSECUTE EN CHINE ?
Dans les années 1990, le Falun Gong était largement reconnu pour avoir amélioré la santé et la moralité publiques grâce à ses enseignements de Vérité, Compassion et Tolérance. Alors pourquoi le parti communiste chinois a-t-il lancé une campagne pour l’éradiquer, en envoyant des centaines de milliers de citoyens respectueux des lois dans des camps de travail pour y subir la torture et la mort ?

POPULARITE ET INDEPENDANCE
En 1998, une enquête du gouvernement chinois a montré qu’il y avait plus de personnes pratiquant le Falun Gong que de membres du parti communiste chinois. Avec 70 à 100 millions de pratiquants, le Falun Gong était sans doute devenu le plus grand groupe indépendant dans l’histoire de la République populaire de Chine.

Or le Parti communiste cherche à contrôler toutes les organisations bénévoles, les religions, les médias et les établissements d’enseignement en Chine. Il réprime ceux qui ne se soumettent pas à son contrôle, c’est le cas du Falun Gong.

LA JALOUSIE PERSONNELLE D’UN DICTATEUR
La décision de persécuter le Falun Gong a été prise presque unilatéralement par le président du Parti communiste, Jiang Zemin. D’autres membres de la direction préféraient une approche plus conciliante, reconnaissant que le Falun Gong était pacifique et n’avait pas de dessein politique.

L’opposition de Jiang Zemin au Falun Gong était profondément personnelle, découlant de sa jalousie face à la popularité de cette pratique. On rapporte qu’il croyait également qu’en lançant une campagne semblable à celle de la révolution culturelle contre le Falun Gong, il pourrait consolider son pouvoir.

L’INCOMPATIBILITÉ AVEC LES IDÉAUX MARXISTES
Malgré le passage de la Chine à l’économie de marché au cours des dernières décennies, le parti communiste athée reste fidèle à l’idéologie marxiste. Certains dirigeants du parti ont considéré que le Falun Gong, en l’occurence sa croyance dans l’existence des Bouddhas, des Daos et des Dieux, et sa conviction que chacun peut atteindre un royaume divin par l’auto-raffinement , remettait en cause l’idéologie selon laquelle le parti est la plus haute autorité.

L’HISTOIRE DE PERSÉCUTION DU PARTI COMMUNISTE
Tout au long de ses plus de 60 ans au pouvoir, le Parti communiste a lancé à plusieurs reprises des campagnes politiques qui répriment la liberté de pensée et obligent le peuple chinois à déclarer son allégeance au Parti. En 1999, le Falun Gong est devenu sa nouvelle cible. Zhao Ming, survivant de torture, explique la chose suivante : « La machine de persécution du Parti était déjà en place – Jiang a simplement appuyé sur le bouton. »

En savoir plus : La répression violente de 100 millions de personnes

Regarder sur : Youtube | Vimeo