Lettre de Masanjia

Une femme de l’Oregon découvre une note de SOS cachée dans une boîte de décorations d’Halloween chez Kmart. Son histoire devient virale et conduit à la fermeture des camps de travail barbares en Chine. Les nouvelles traversent le pare-feu chinois et parviennent à l’auteur de la lettre, Sun Yi. Ancien prisonnier chinois ayant été emprisonné pour ses croyances, il craint maintenant pour sa vie et la sécurité de sa famille. Malgré cela, il est déterminé à exposer les violations des droits de l’homme en Chine, quel qu’en soit le prix.

La lumière des bougies de l’autre côté de la rue | Les légendes se dévoilent

Juste après la rue animée d’Oxford Street à Londres, se trouve une rue tranquille – Portland Place. On y trouve de nombreuses ambassades, ainsi que le siège de la BBC et le Royal Institute of British Architects. En 1875, l’impératrice de la dynastie Qing, la douairière Cixi, y a acheté un immeuble de bureaux. Depuis lors, cet endroit est devenu l’ambassade de Chine.

Transcender la peur : l’histoire de Gao Zhisheng

Né dans une grotte où seules les étoiles indiquent le temps qui passe, Gao Zhisheng surmonte d’incroyables difficultés pour devenir l’un des meilleurs avocats de Chine. Les gens l’appellent “la conscience de la Chine”, mais aux yeux du Parti communiste sa quête de justice va trop loin lorsqu’il sélève contre les violations des droits de l’homme restées taboues.

Au nom de Confucius

“Au nom de Confucius” est le premier film documentaire qui expose les controverses mondiales croissantes autour de l’Institut Confucius (IC) du gouvernement chinois, un programme de langue chinoise rattaché à plus de 1 600 universités et écoles étrangères dans le monde entier.